jeudi 19 mai 2016

Tarot: Arcane Mineur. Les 2

Taijitu, symbole du Yin Yang

     1 + 1 s’unissent pour former un couple, une alliance très forte.

      Avec le DEUX vibrent la dualité du Yin yang et toutes les polarités possibles. Après tout, nous vivons dans un monde de dualité: le jour et la nuit, l'été et l'hiver, le féminin et le masculin, la Lune et le Soleil, la lumière et l'ombre, le ciel et la terre, l'eau et le feu, l'amour et la haine, le courage et la peur, le bon et le mauvais, l'actif et le passif, le lent et le rapide, la patience et l'impulsivité, le sec et l'humide, le doux et le fort, le pauvre et le riche, le mince et le gras, la vie et la mort...

     Selon la théorie du Yin yang, les dualités sont soit complémentaires et cycliques, soit elles cherchent naturellement à s'harmoniser, s'équilibrer.
     En complémentarité, le DEUX vibre avec le principe de l'union, former une équipe, un partenariat, un couple ou un tandem avec l'autre et l'art d'allier et d'équilibrer ses forces avec celles de l'autre.
     Comme harmonisant, le DEUX devient le pacificateur, le négociateur, le médiateur, un agent de la paix, de la diplomatie, de la compassion, de l'empathie et de la sensibilité.
   Mais DEUX est le premier nombre qui divise, il peut donc symboliser aussi la séparation, la rivalité, l’épreuve, l'adversité.

Vesica Piscis, une géométrie sacrée
     Le DEUX sera aussi symboliquement représenté, dans la géométrie sacrée des pythagoriciens, par le Vesica Piscis: deux cercles de même circonférence qui s'entrecroisent, créant en leur centre une ouverture, la matrice et le potentiel créateur, la matière brute, la mère.

      Le DEUX est donc à la fois l'harmonie des polarités, le cycle des complémentarités, mais aussi la dualité et la rivalité. C'est le premier nombre agissant, le premier chiffre divisant, le germe du mouvement et de la manifestation. C'est le chiffre de la négociation, de l'adaptation et de l'épreuve.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire